Pour une meilleure représentation de la jeunesse nigérienne aux instances de prise de décisions, l’ONG SOS Civisme s’engage

Pour une meilleure représentation de la jeunesse nigérienne aux instances de prise de décisions, l’ONG SOS Civisme s’engage
0 0
Read Time:2 Minute, 17 Second

Le jeudi 19 Mai 2022, s’est tenu à Niamey un atelier d’élaboration d’un plan d’action des jeunes dans le cadre de l’avant-projet de la loi sur le quota en faveur de la représentation des jeunes nigériens dans les instances nationale et locale de prise de décisions. L’atelier a été organisé par l’ONG SOS Civisme -Niger en collaboration avec l’institut Néerlandais pour la Démocratie Multipartite (NIMD).

 L’objectif visé est d’élaborer un plan d’action avec la participation de cette jeunesse dans le but de contribuer à la proposition de l’avant-projet de la loi sur le quota pour une meilleure représentation de la jeunesse aux institutions au plan national. Cette activité intervient au moment où la jeunesse nigérienne se retrouve limitée quant à sa participation aux instances de décisions. « Les jeunes aspirent être plus représentés au niveau des instances décisionnelles aux vues de la hauteur de leur nombre qui se chiffre à 60% de la population du Niger et les problèmes d’employabilité(…). » a déclaré Aliou Oumarou.

L’atelier a servi de cadre d’une présentation de l’exposé des motifs et du texte de l’avant-projet de la loi animé par Dr Boubacar Hassan Amadou, Constitutionnaliste. Cette rencontre a fait une implication plus grande de tous les acteurs concernés par des échanges inclusifs via des contributions pertinentes.  Cet atelier est également une occasion aux jeunes de s’impliquer activement dans cette lutte de responsabilisation pour leur meilleure représentation.

Au terme de cette rencontre, les jeunes ont pris quatre (04) grandes résolutions. Primo, Une coalition ouverte à toutes les organisations des jeunes en vue de mener des actions de lobbying et de plaidoyer pour l’adoption d’une loi sur le quota visant à favoriser une représentation conséquente des jeunes dans les instances nationale et locale de prise de décisions. Deuxio, une mise en place d’un bureau de coordination de la coalition dirigé par le Président du Conseil National de la jeunesse et comprenant un représentant de chaque organisation  présente. Tertio, la mise en œuvre du plan d’action adopté avec la participation de toutes les organisations de la jeunesse. Et quarto, le ferme engagement à toutes les initiatives visant l’adoption d’une loi sur le quota pour une meilleure représentation de la jeunesse.

M. Aminou Laouali le coordonnateur national du SOS Civisme quant à lui s’est réjoui des activités élaborées à l’occasion de cet atelier et a réitéré l’engagement du SOS Civisme comme une section nigérienne du Réseau Ouest-Africain des organisations de la société civile qui fait la promotion de l’éducation civique, la bonne gouvernance, la démocratie et la paix au niveau national.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *