Un Panel pour la Promotion, la Production, la Transformation et la Consommation Des Produits Locaux

Un Panel pour la Promotion,  la Production, la Transformation et la Consommation Des Produits Locaux
Read Time:1 Minute, 56 Second

La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, Marraine de « Consommons local », a présidé le jeudi 22 octobre à Niamey, un panel d’une haute importance sur le thème « Booster la production locale : promouvoir le label made in Niger dans le cadre de la mise en œuvre de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECA) ».

Ce panel organisé par le Gouvernement du Niger, à travers le Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé et le Bureau Sous Régional pour l’Afrique de l’Ouest de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), a pour objectif de créer un espace de dialogue entre les consommateurs, les producteurs locaux et les investisseurs d’une part et d’autre part de plaidoyer auprès des décideurs pour créer les conditions de la promotion de l’économie locale.

La Première Dame, à travers son allocution, a relevé quelques insuffisances et obstacles qui représentent une entrave à la promotion des produits locaux, source indéniable du développement économique. Il s’agit entre autre de la libéralisation de l’économie qui a contribué à l’accroissement de la demande et au changement des habitudes d’achat des consommateurs nigériens qui préfèrent les produits importés aux produits nationaux. A cela s’ajoute l’insuffisance de la production locale et l’image peu valorisée des produits locaux.

La Première Dame pour finir a exposé quelques pistes de solutions et d’actions à mettre en œuvre pour résoudre cette problématique liée à la promotion de la production locale.

Elle explique  que pour «consommer local», il faut que nos produits soient concurrentiels. Et pour y arriver, il est indispensable que ceux qui les produisent soient, avant tout, formés et encadrés. « C’est pourquoi le Ministère de la Formation Professionnelle et tous les départements chargés de l’enseignement, de l’éducation, de la recherche doivent s’approprier cette marche du ‘’Consommer local’’, car l’avenir est dans la production et la transformation locale » a indiqué Aissata Issoufou.

Ngone Diop, Directrice du Bureau Sous Régional pour l’Afrique de l’Ouest de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (BSR/AO-CEA), a indiqué quant à elle que la CEA est aux côtés du Niger pour l’appuyer dans sa volonté d’accélérer son développement industriel et la transformation structurelle de son économie.

Mariama Istefanas SALAOU

1 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Commentaires

commentaires

BusinessChallenge

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *