Organisation Mondiale du Commerce (OMC) : Dr Ngozi Okonjo-Iweala, une africaine aux commandes

Organisation Mondiale du Commerce (OMC) : Dr Ngozi Okonjo-Iweala, une africaine aux commandes
0 0
Read Time:2 Minute, 8 Second

Le fauteuil de dirigeant de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) désormais occupé par une dame. Il s’agit de Dr Ngozi Okonjo-Iweala. De nationalité nigériane, Mme Ngozi Okonjo-Iweala a été nommée par consensus des Etats membres de l’organisation lors d’une session extraordinaire. Elle devient ainsi la première femme et la première Africaine à diriger l’OMC.

Dr Ngozi Okonjo-Iweala, un parcours…sans faute ?

Après ses études universitaires aux États-Unis à l’université Harvard et au Massachusetts Institute of Technology, Ngozi Okonjo-Iweala a intégré la Banque Mondiale en 1982. Elle en a gravi les échelons pour devenir la Secrétaire du Conseil d’Administration cette institution financière mondiale puis sa Directrice Générale en 2007, devenant ainsi la première africaine à occuper ce poste. Elle jouit d’une carrière de 25 ans à la Banque Mondiale.

Ces fonctions au poste de Ministre des Finances du Nigeria à deux reprises (2003 à 2006 et 2011 à 2015) lui ont valu le surnom de « Okonjo-Wahala » (en langue yorouba, ce qui peut se traduire par « l’emmerdeuse »). Sa lutte sans merci contre la corruption dans son pays, publiant les recettes de l’industrie pétrolière ainsi que les sommes versées aux collectivités locales et des procédures de révocation sur des ministres, des juges, des militaires, des gouverneurs entre autres lui ont valu ce sobriquet.

Dr Ngozi Okonjo-Iweala et les grands chantiers

De grands chantiers attendent la « Boss » de la seule organisation internationale qui s’occupe des règles régissant le commerce entre les pays. Le but est d’aider les producteurs de marchandises et de services, les exportateurs et les importateurs à mener leurs activités en toute liberté et en toute légalité.

Ainsi, la patronne de l’OMC est très attendue pour jouer sa carte de médiatrice devant apaiser la bisbille entre les Etats-Unis et la Chine depuis presque trois (3) années. Une bisbille qui s’est déteinte sur le multilatéralisme où est aussi attendue la Directrice de l’OMC. In fine, Dr Ngozi Okonjo-Iweala devrait également jouer sa carte de médiatrice pour débloquer les négociations sur les aides à la pêche ; des aides gelées depuis des années.

Si Dr Ngozi arrivait à régler ces différends et remettre le voile dans la bonne direction dans un contexte aussi compliqué avec le Covid-19 en toile de fond, non seulement elle aura réussi là où beaucoup ont échoué mais également la première dame à réussir un tel exploit. Et pour les observateurs et analystes de la gironde économique, Dr Ngozi Okonjo-Iweala est une femme qualifiée pour relever de tels défis.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Commentaires

commentaires

Kayveen AKAMAH

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *