Niger : le Gaz butane, une solution contre la coupe du bois

Le Niger produit 44.000 tonnes de gaz par an et la consommation nationale actuelle est moins de 20.000 tonnes. Les besoins en gaz au niveau national  sont suffisamment  couverts.

Pays désertique sur les 4/5 de son territoire, le Niger n’a pratiquement pas de forêts ; Plus de 250 000 hectares, équivalent de 2500 km², sont perdus annuellement dans l’ensemble du pays selon le service national de l’environnement. Ainsi  90% du bois de chauffe est utilisé par les ménages pour la cuisson des plats.


Aujourd’hui, il faut parcourir  plusieurs kilomètres pour  acquérir le  bois de chauffe car il se fait rare. Le Niger demeure  l’un des pays de la sous-région qui enregistre une forte consommation de bois de chauffe. Niamey, la capitale consomme chaque année 184. 400 tonnes de bois de chauffe , selon les résultats d’une enquête sur la filière bois conduite par le service des eaux et forets  en mai  2012 . D’après  la même enquête  le Prix de vente moyen d’un chargement de camion pouvant transporter 30 stères de bois est à 210. 000 F.
En 2013 les autorités nigériennes ont soulignés  la gravité de la situation environnementale dans le  pays.  Ainsi pour comprendre le degré de prise de conscience de la population notre équipe s’est rendue au quartier poudrière de la ville de Niamey chez Ali Issaka.  Celui-ci témoigne : «Je gagnais beaucoup  dans ce commerce de bois de chauffe  quand il n’y avait pas  de gaz butane sur le marché,  mais aujourd’hui avec le Gaz ma clientèle à diminuer  » se plaint  ce  vendeur de bois.
Depuis que le Niger a commencé sa production pétrolière en 2011 et on assiste à une utilisation progressive du Gaz dans les ménages.


Le Niger produit 44.000 tonnes de gaz par an et la consommation nationale actuelle est moins de 20.000 tonnes. Les besoins en gaz au niveau national  est suffisamment  couverts.
Pour une  meilleure préservation de l’environnement les autorités nigériennes doivent mettre en place des mesures idoines afin de contribuer à l’allégement des dépenses énergétiques dans  les foyers et des tâches domestiques pour les femmes nigériennes.

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *