Niger: La mobilisation fiscale du secteur informel a quadruplé

0.37% en 2017 ; 1.5% en 2018 ; l’objectif est d’atteindre 3%
Selon la Direction Générale des Impôts, le taux de contribution du secteur informel à la mobilisation des recettes fiscales est passé de 0.37% en 2017 à 1.5% en 2018. Cette augmentation de participation du secteur informel est l’effet de la Loi de finances 2018, a déclaré le Directeur Général des Impôts, Assane N’Diaye, lors du dialogue fiscal organisé dans le cadre de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECA), tenu du 29 au 30 avril 2019 à Niamey. L’objectif est d’atteindre 3% dans les années à venir.
D’ores et déjà des campagnes foraines d’immatriculation ont été entreprises qui consiste à aller sur le lieu des activités des opérateurs économiques et leur distribuer le NIF.
Le plan stratégique 2018-2021 élaboré et mis en œuvre par ladite direction  incitera davantage les acteurs du circuit informel à se formaliser.
D’autres procédures et réformes sont en cours en vue de mieux cadrer les contribuables et dissuader l’optimisation fiscale des firmes multinationales.

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *