Niger: La mobilisation fiscale du secteur informel a quadruplé

Niger: La mobilisation fiscale du secteur informel a quadruplé
Read Time:55 Second

0.37% en 2017 ; 1.5% en 2018 ; l’objectif est d’atteindre 3%
Selon la Direction Générale des Impôts, le taux de contribution du secteur informel à la mobilisation des recettes fiscales est passé de 0.37% en 2017 à 1.5% en 2018. Cette augmentation de participation du secteur informel est l’effet de la Loi de finances 2018, a déclaré le Directeur Général des Impôts, Assane N’Diaye, lors du dialogue fiscal organisé dans le cadre de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECA), tenu du 29 au 30 avril 2019 à Niamey. L’objectif est d’atteindre 3% dans les années à venir.
D’ores et déjà des campagnes foraines d’immatriculation ont été entreprises qui consiste à aller sur le lieu des activités des opérateurs économiques et leur distribuer le NIF.
Le plan stratégique 2018-2021 élaboré et mis en œuvre par ladite direction  incitera davantage les acteurs du circuit informel à se formaliser.
D’autres procédures et réformes sont en cours en vue de mieux cadrer les contribuables et dissuader l’optimisation fiscale des firmes multinationales.

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Commentaires

commentaires

Laouel Chegou

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *