Niger: la capacité de production de pétrole brut sera quadruplet en 2022

Une étude de faisabilité a fait ressortir que l’exploitation des nouveaux blocs d’Agadem augmenterait la capacité production de pétrole brut. Elle passerait de 20 000 barils/jour à 110 000 barils/jour, voire 120 000 barils/jour. C’est le Ministre en charge de pétrole, Foumakoye Gado qui l’a annoncé lors de la présentation du bilan des 8 années de mise en œuvre du Programme de Renaissance, avec les organisations professionnelles.

Une partie de la production brute serait exportée. Pour ce faire, un pipeline, long de 2000 km, reliant le Niger au Bénin sera construit. Il coûtera 3 milliards de dollars et durera 2 ans.  

D’ores et déjà, le permis d’exploitation de ces nouveaux blocs est octroyé à la société chinoise CNPC. Afin de moderniser le système de transport des produits raffinés, les travaux de construction d’un pipeline domestique ont commencé. Aussi il sera construit des infrastructures de surface, des champs pétroliers et forages ainsi que des centaines de puits.

Selon le Ministre de pétrole, les dépenses globales des travaux s’élèvent à 5 milliards de dollars. Ce qui créera de nombreux emplois. L’exploitation effective de ces gisements est prévue à l’horizon 2022.

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *