Marché de la téléphonie au Niger : ce que dit le régulateur (ARTP)

Read Time:2 Minute, 14 Second

Le Niger a déjà accompli une étape importante, en identifiant tous les abonnés du mobile via l’Autorité de Régulation des Télécommunications et de la Poste(ARTP). Cette dernière a recensé  5 443 914 abonnés actifs  et  en a résilié 1 728 225 en situation irrégulière, selon le rapport 2014 de l’ARTP.

Dans son rapport annuel 2014, il ressort que cinq(5) opérateurs de la téléphonie, détenteurs de licence opèrent sur le marché nigérien. Au cours de cette période, ces opérateurs ont investi 53 012 258 241 FCFA, et ont créé 1889 emplois directs.

Le parc d’abonnés a connu une hausse de 22.76% par rapport à 2013. Ce nombre est passé à 6 222 981. De même, le taux de pénétration a aussi varié : de 28.48% en 2013 à 33.61% en 2014.

Une grande disparité existe entre ces opérateurs  sur le marché en termes d’abonnés mobiles. La téléphonie mobile CELTEL détient à elle seule 58.62%, tandis que ORANGE SA, ATLANTIQUE Télécom et  SAHELCOM partagent respectivement 27.50%, 9.96%  et  3.91%.

Le chiffre d’affaires total réalisé en 2014 par ces opérateurs est de 238 932 005 769FCFA, avec une hausse nette  annuelle du chiffre d’affaires de l’ensemble des opérateurs, qui est de 23.23% contre 14.51% en 2013.

Cependant, le chiffre d’affaires par opérateur sur le marché  est disproportionnel. Ainsi, la part de CELTEL sur ce marché est 49.92%, celle d’ORANGE 28.56%, SONITEL9.43% et ATLANTIQUE TELECOM 8.55%, SAHELCOM 3.53%.

Toutefois, les tarifs varient  en fonction  de l’opérateur, mais restent supérieurs à la moyenne pratiquée dans les pays membres de l’UEMOA, excepté SAHELCOM qui pratique un tarif inférieur à la moyenne.

 Face à ces déséquilibres et au non-respect  de certaines décisions de l’ARTP, des sanctions ont été infligées à certains opérateurs, dont le montant total s’élèvent à 5 287 743 143 FCFA pour l’année 2014.

L’ARTP a pour  mission de veiller à l’application des textes législatifs et réglementaires régissant les secteurs dans des conditions objectives, transparentes et non discriminatoires ; Protéger les intérêts des utilisateurs et des opérateurs soumis aux mêmes obligations et dans le même domaine en prenant toute mesure propre à garantir l’exercice d’une concurrence saine et loyale dans le secteur, dans le cadre des dispositions légales et réglementaires en vigueur ;  Promouvoir le développement efficace de chaque secteur régulé en veillant notamment à  son équilibre économique et financier et à la préservation des conditions économiques nécessaires à sa viabilité ; Mettre en œuvre les mécanismes de consultations des utilisateurs et des opérateurs prévus par les lois et règlements.

1 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Commentaires

commentaires

Laouel Chegou

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *