L’entreprenariat des jeunes, un bouclier contre le chômage des jeunes diplômés

C’est parti ! Le secteur privé s’aligne sur le créneau des politiques publiques africaines.

L’entreprenariat est au cœur de la vie gouvernementale. Le programme scolaire est en pleine réforme avec la professionnalisation des élèves qui, hier formés pour servir l’Etat seront désormais des chefs d’entreprises. Le terrain est assaini et le climat des affaires enregistre d’énormes progrès en Afrique.

Le Niger, pays qui  affiche un taux de croissance démographique élevé, n’est pas en marge. L’éveil entrepreneurial a atteint toutes les régions. Des structures d’accompagnements se créent. Celles-ci accompagnent les porteurs d’idées jusqu’à la maturité de leurs projets innovants. Des concours relatifs à l’élaboration des plans d’affaires, sur le pitch et des activités d’innovations technologiques s’organisent tout le long de l’année.

Aussi, dans les grandes villes comme Niamey, la capitale, des débats relatifs aux managements des Start-up, aux réseautages et aux questions liées aux difficultés de financements sont posés. A cette problématique criarde de financement des PME, l’Association Nigérienne des Jeunes Entrepreneurs (ANJE) a organisé une table ronde au cours de laquelle les acteurs du domaine et les responsables des sociétés de financement et d’investissement ont partagé leurs expériences.

Aujourd’hui, les étudiants et les jeunes diplômés sont édifiés du bien-fondé de l’entreprenariat. Il existe une forte alternative d’éradiquer le chômage au Niger. Reste à se fixer des objectifs, de rêver plus, et de penser INNOVATION !

Surtout croyez en vous et en vos compétences. Levez-vous et faites de l’entreprenariat votre bouclier de lutte contre le chômage.  

SEYBOU MOSSI Hadizatou-stagiaire

Commentaires

commentaires

One thought on “L’entreprenariat des jeunes, un bouclier contre le chômage des jeunes diplômés”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *