Le grand oral de Mohamed Bazoum face aux opérateurs économiques

Le grand oral de Mohamed Bazoum face aux opérateurs économiques
0 0
Read Time:1 Minute, 37 Second

Mohamed Bazoum, candidat du parti PNDS Tarrayya, aux échéances présidentielles de Décembre 2020 a rencontré les opérateurs économiques le jeudi 10 décembre 2020 à Niamey. Il s’est agi au cours de cette rencontre, pour le candidat président, de présenter son programme de campagne aux animateurs de la vie économique du pays. Ceci avec un accent particulier sur les questions économiques et financières dans toutes les dimensions.

Malgré des avancées accomplies avec à la clé des points engrangés dans le classement Doing Business, l’environnement des affaires reste encore contraignant pour les entreprises. Et les raisons sont d’ordre divers, sécuritaire et sanitaire notamment. A cela s’ajoute les difficultés d’accès aux marchés publics, absence d’une fiscalité adaptée, les difficultés de financement et de commercialisation des produits agro-sylvo-pastoraux et halieutiques etc.

Les priorités économiques de l’Etat dans les dépenses, la bonne gouvernance sont entre sujets abordés au cours de cette rencontre. « Aujourd’hui nous avons beaucoup de secteurs qui échappent à la fiscalité, le secteur informel par exemple qui représente 66% du PIB ne présente que 3% des recettes fiscales. C’est un grand défi pour notre administrateur fiscale » a indiqué Mohamed Bazoum.

Dans son grand oral, il a aussi promis une dépolitisation de l’administration publique. « Je vais faire des sanctuaires d’où je bannirai la politique à la carte et sur l’essentiel. Dans l’administration, je vais veiller. Il y a des secteurs où il faut extirper la politique. Il faut être exigeant dans la promotion des cadres (…) » a-t-il ajouté.

Les chefs d’entreprises et opérateurs économiques de tout genre ont saisi l’opportunité pour soulever leurs préoccupations relatives à la viabilité des entreprises, la lutte contre la corruption ou encore l’inclusion de la formation à l’entrepreneuriat dans le système éducatif. Des préoccupations qui s’avèrent des défis de l’heure pour le Niger auxquels Mohamed Bazoum promet relever une fois au pouvoir.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Commentaires

commentaires

Kayveen AKAMAH

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *