La Banque Régionale de Gène de l’ICRISAT : centre de conservation du matériel génétique agricole

Implantée au cœur de Sadoré, village situé à une quarantaine de kilomètre de Niamey, la Banque régionale de gène de l’Institut International de Recherche sur les Cultures des zones tropicales semi-arides (ICRISAT) est créée en 1991. Elle a pour objectif de sauvegarder la biodiversité qu’existe dans la région ouest africaine.

Cette Banque de gène met à la disposition de tous ceux qui utilisent les ressources génétiques de graines, de semences ou d’accessions afin de les utiliser dans les processus de leur production, transformation ou de croisement.

Elle a la capacité de conserver ces ressources génétiques jusqu’à 50 ans. C’est une institution de référence en matière de régénération et de croisement. Elle conserve ainsi la pureté et l’homogénéité de la semence.

Selon le gestionnaire la Banque, Dr Falalou Hamidou, cette institution conserve 43 963 accessions de quatre cultures mandat de l’ICRISAT à savoir le mil, l’arachide, le sorgho et le poids d’angol. Ces accessions sont réparties comme suit : 11 349 accessions d’arachides, 21 736 accessions du mil, 10 673 accessions du sorgho et 205 accessions de poids d’angol.

« Nous mettons à la disposition de tout celui qui est intéressé à la semence pour leurs utilisations » a-t-il déclaré.

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *