Investir pour bâtir…

L’investissement est défini comme l’acquisition de moyens de développement durable. Ces moyens sont les résultats d’un choix arbitraire, qui consiste à renoncer au gaspillage d’une somme d’argent, en vue d’épargner pour un besoin futur.

Selon les catégories d’agents économiques (ménage, entreprise, Etat), l’investissement peut être matériel (corporel) ou immatériel (incorporel).

En effet, l’acquisition du terrain, des moyens de transports pour le fonctionnement de l’entreprise, des biens de valeur sont comptabilisés dans l’investissement corporel. Tandis que les titres, les obligations, la publicité, les brevets s’inscrivent dans l’investissement immatériel.

L’investissement reste plus que jamais nécessaire tant pour le développement personnel que pour le pays. Néanmoins, les dépenses pour la consommation courante ne sont pas des investissements. De même que toutes les autres dépenses improductives.

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *