Infrastructures et télécommunications, le Niger s’améliore !

Infrastructures et télécommunications, le Niger s’améliore !
Read Time:2 Minute, 30 Second

Dans son 33ème numéro, l’émission Business Challenge est revenue sur le discours à la nation du Président de la République du Niger, Issoufou MAHAMADOU, prononcé le 06 avril dernier. Il s’agit du bilan de la mise en œuvre du Programme de Renaissance. Dans ce registre, il a évoqué les réalisations faites dans le secteur des infrastructures routières et des télécommunications.

Sur le plan des infrastructures routières, le réseau routier national a été renforcé par la construction et la réhabilitation des routes. Il ressort de ce message à la nation que sur la période 2011 à 2019, le linéaire des routes bitumées réalisées et en cours de réalisation est de plus de 2.600km. Les linéaires des routes bitumées en perspective sont de plus de 2.100 Km. De même, le linéaire des routes rurales réalisées et en cours de réalisation, est de 2.800 Km.

Cependant, le président Issoufou Mahamadou a regretté la non- réalisation de la boucle ferroviaire Cotonou Abidjan via Niamey et Ouagadougou. Ce projet, conduit par un investisseur privé, a été arrêté, juste après la construction du tronçon Niamey-Dosso long de 140 km, suite à un litige au niveau du Bénin.

Selon le chef de l’Etat, le Programme de Renaissance a porté une attention particulière sur la modernisation des grands centres urbains du Niger. Cela s’est traduit, précise-t-il, par la construction et/ou la réhabilitation d’importantes infrastructures socio-économiques et culturelles dans sept villes du pays, chefs-lieux de régions. C’est ainsi que les villes d’Agadez, Dosso, Maradi, Niamey, Tahoua, Tillabéry et Zinder ont été modernisées. En particulier les aéroports d’Agadez, de Niamey, de Maradi, de Zinder, de Tahoua.

Aeroport International Diori Hamani de Niamey

Niamey, la capitale, a été embellie et dotée d’échangeurs et de boulevards ainsi que d’infrastructures d’accueil de grands évènements ce qui lui a permis d’accueillir dignement le sommet de l’Union Africaine en juillet 2019. « Elle se présente désormais comme un hub pour l’accueil des conférences et sommets internationaux » a affirmé Issoufou Mahamadou. Par ailleurs le programme de modernisation de la ville de Diffa, Diffa Ngala( Diffa, la Belle) est en cours de réalisation.

Dans le domaine des télécommunications, le renforcement du cadre juridique et institutionnel et la modernisation des infrastructures ont contribué à faciliter l’accès à l’information et aux services des TIC, relève-t-on dans le discours du chef de l’Etat. Le taux de couverture des services de télécommunication est passé de 54% en 2010 à plus de 92% en 2019.

Cette évolution est due à l’augmentation du réseau de la fibre optique qui passe de 550 km à 3.847 kilomètre linéaires entre 2010 et 2019 et à l’évolution du taux de pénétration global des TIC de presque 25% en 2010 à environ 48% en 2019. Par ailleurs, le nombre de points de contacts des services postaux a progressé de 34 en 2014 à 99 en 2019.

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Commentaires

commentaires

Business News

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *