Le Niger, 39ème économie la plus libre en Afrique

Heritage Foundation et le Wall Street Journal publient, comme à l’accoutumée depuis 1995, le classement de l’indice de liberté économique des pays. Cette année, le Niger occupe le 39ème rang africain et 154è mondial.

Le classement de l’indice de liberté économique se fait à la lumière de 12 indicateurs regroupés en 4 catégories. Il s’agit d’abord de l’efficacité réglementaire. Celle-ci passe par la liberté de faire des affaires, le degré de libéralisation du travail et la situation de la politique monétaire. Ensuite vient l’ouverture des marchés. Elle fait allusion à la liberté des échanges commerciaux, à la liberté d’investissement et à la dérégulation financière. La 3ème catégorie passe par l’Etat de droit qui prend en compte la protection de la propriété privée, le niveau d’intégrité du gouvernement et la lutte contre la corruption, et l’efficacité du système judiciaire. La dernière catégorie est la taille de l’Etat. Ce sont les dépenses du gouvernement, le poids des taxes et des impôts; et la situation du système fiscal.

«Mais l’Etat nigérien ne fait suffisamment pas d’efforts» semble dire le classement de l’indice de liberté économique 2017. Car, contrairement à l’année 2016, le Niger s’est positionné à la 29è place sur le continent africain et 138è mondial.

Classement des pays ouest-africains:

1- Côte d’Ivoire (75è mondial)

2-Burkina (93è mondial)

3-Bénin (96è mondial)

4-Mali (102è mondial)

5-Nigeria (115è mondial)

6-Cap Vert (116è mondial)

7-Ghana (118è mondial)

8-Guinée-Bissau (119è mondial)

9-Sénégal (120è mondial)

10-Mauritanie (131è mondial)

11-Gambie (136è mondial)

12-Togo (138è mondial)

13-Sierra Leone (145è mondial)

14-Niger (154è mondial)

15-Liberia (161è mondial)

16-Guinée (169è mondial)

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *