Hôtel Toubal, la fierté de Dosso

Hôtel Toubal, la fierté de Dosso
0 0
Read Time:2 Minute, 26 Second

Impossible de visiter la ville de Dosso sans faire un tour au complexe hôtelier Toubal. Ce dernier offre un cadre on ne peut plus idéal pour les formations, séminaires, conférence etc. Etendu sur une superficie de 8 hectares à la sortie de la ville, sur la route de Gaya, l’hôtel Toubal avec ses suites et salles de conférences, représente pour Dosso un important joyau tant architectural qu’économique.
Narrant l’histoire de la création du complexe parsemée de pessimisme de quelques-uns contre l’optimisme avéré de son promoteur, Hamidou Dourfaye, le directeur général, affiche dans le numéro 78 de Business Challenge, toute sa satisfaction de la structure qu’il dirige. Cela du au fait de la forte demande enregistrée au fil des jours et l’apport économique à la région.
Ce complexe vient ajouter une couleur de plus au drapeau des hôtels résidences de la ville. « Dosso comptait avant nous (hôtel Toubal, ndlr) une quarantaine de lits (…) mais nous, on a 82 chambres qui ne suffisent même plus. Nous avons amélioré considérablement la capacité litière. Et on pense d’ailleurs à une annexe.» a-t-il déclaré pour dire « c’est un pari gagné », estimant que «ce succès est dû également au désengorgement de la capitale.» a expliqué Hamidou Dourfaye, le directeur général.
Outre d’être un complexe devant abriter les conférences et autres rencontres assorties d’attraction (chevaux de pari de Toubal), cet hôtel se veut une véritable entreprise et de loin le premier pourvoyeur privé d’emplois dans la région de Dosso. « Nous employons 70 personnes pour le moment mais ça va sûrement augmenter avec la construction du second complexe. » a-t-il livré. Aussi ce complexe pèse-t-il ‘’positivement’’ sur la vie économique de la région en particulier et de tout le Niger en général. « Rien qu’avec la viande, nous dépensons près de 4 à 5 millions de Fcfa par mois. Nous sous-traitons dans la pâtisserie, l’alimentation et là aussi c’est des millions » a souri Hamidou Dourfaye arguant que son complexe participe à grande échelle à l’économie directe de Dosso. En témoigne des fournisseurs à l’instar Sani Amidou, un vendeur de fruits : « Je fais beaucoup de chiffres d’affaires avec Toubal, surtout quand ils ont des invités. Je gagne 200 à 300 mille francs Fcfa, ceci m’est très bénéfique. »
Les autorités de la région jettent des fleurs à ce complexe : « L’hôtel Toubal doit également sa réussite à la discipline et la rigueur dans le travail dont les agents font preuves.» s’est félicité l’honorable Djermakoye Maidanda, sultan de Dosso.
Sur la question sécuritaire à laquelle n’échappe l’environnement nigérien, l’hôtel Toubal bénéficie de l’appui de la police nationale et de la garde nationale puis de sa propre vigie. Seule fausse note à ajouter à cette gamme de réussite, est énergique. « L’électricité, nous revient cher» a-t-il conclu.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Commentaires

commentaires

Kayveen AKAMAH

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *