Deux (2) ateliers à l’endroit des formateurs dans le cadre du Projet Emploi des Jeunes et Inclusion Productive (PEJIP).

Deux (2) ateliers à l’endroit des formateurs dans le cadre du Projet Emploi des Jeunes et Inclusion Productive (PEJIP).
Read Time:1 Minute, 54 Second

Ils sont une centaine d’acteurs venus des quarante communes et départements concernés par le Projet Emploi des Jeunes et Inclusion Productive (PEJIP) à prendre part à ces ateliers, ouverts le 14 septembre 2020 à Niamey. De divers profiles dont des conseillers communaux d’emploi, des membres d’équipes d’ONGs et des experts dudit projet, ils sont outillés sur les modules de compétence de vie courante et en Approche Villageoise d’Epargne et de Crédit (AVEC) pour la mise en œuvre du PEJIP.

Selon les données de la Banque Africaine de Développement (BAD), Le taux de chômage, qui est le plus marqué chez les jeunes, est passé de 13% en 2011 à 17% en 2017. Les personnes les plus exposées au chômage sont celles qui n’ont aucun niveau d’instruction ou celles justifiant d’un niveau d’instruction relativement faible et concerne principalement les populations rurales.

 

Pour renverser cette tendance, l’Etat du Niger a initié la stratégie de développement accéléré et de croissance inclusive et du plan de développement économique et social financé par la Banque Mondiale. Dans cette stratégie figure le PEJIP, un projet destiné à assurer l’inclusion des jeunes âgés de 15 à 25 ans, dans des activités productives.

Ainsi pour atteindre ses objectifs, une formation des formateurs a été tenue à l’endroit des acteurs intervenant dans l’exécution dudit projet. « L’objectif (…) est de doter le projet d’un réseau de formateurs chargés d’implémenter les modules au profit des bénéficiaires du PEJIP dans les villages cibles » a déclaré Abdoulrazack Dan Rani, Secrétaire Général Adjoint du Ministère de l’Emploi, du Travail et de la Protection Sociale à l’ouverture de ces ateliers.

Siddo Hamadou, Coordonnateur du Projet, a, pour sa part, appelé au sens du devoir et de responsabilité des acteurs afin de répliquer sur le terrain les connaissances reçues à l’endroit de jeunes bénéficiaires de PEJIP.

Le Projet Emploi des Jeunes et Inclusion Productive, mis en exécution depuis 2019 dans 17 communes, comporte trois composantes. Il s’agit de la composante 1 axée sur l’inclusion productive des jeunes en milieu rural, de la composante 2 destiné à l’insertion des jeunes dans des activités sélectionnées en milieu urbain et semi urbain, et la composante 3 consacrée à l’appui institutionnel et la gestion du projet.

2 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Commentaires

commentaires

Kayveen AKAMAH

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *