COVID 19 : Les conséquences sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans le SAHEL

COVID 19 : Les conséquences sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans le SAHEL
Read Time:2 Minute, 4 Second

Depuis son apparition en décembre 2019, la pandémie du corona virus inquiète davantage et plus d’un. Dans sa propagation vertigineuse, elle est devenue une menace à la fois pour les vies et les moyens d’existence des populations. Elle pourrait sans nul doute engendrer des répercussions sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle, surtout dans les pays du Sahel déjà fragilisés par les cataclysmes agro-climatiques et les crises sécuritaires pourrissent la situation agricole.

Même si les perturbations sont insignifiants compte tenu des approvisionnements en produits alimentaires ce qui assurent une certaine stabilité des marchés, les organismes internationaux en charge de l’alimentation et de l’agriculture se montrent inquiets. En croire ces derniers, la restriction des mouvements, la fermeture des frontières ont certainement des effets sur l’approvisionnement. « Cela risque d’exacerber la vulnérabilité des populations. (…) Toutes certaines mesures prises peuvent amener aussi une vulnérabilité surtout dans les zones urbaines » a déclaré Sorry Ibrahim Ouane, Représentant du Programme Alimentaire Mondial (PAM) au Niger. C’était dans le 34è numéro de l’émission Agri-Challenge. Il a ensuite exorté : « Il faut s’apprêter à répondre à une pareille situation ».

Pour son homologue du Fonds des Nations-Unies pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO), le renforcement des mécanismes de protection pour ralentir la vitesse de contamination de la Covid-19 d’une part et d’autre part l’atténuation des effets de la pandémie sur l’ensemble du système alimentaire doivent être le credo afin d’éviter le pire. « Il faut intensifier les messages de sensibilisation, de communication et d’éducation à l’endroit des communautés » a souligné Attaher Maïga,  Représentant de la FAO au Niger, toujours dans le 34è numéro de l’émission Agri-Challenge.

Dans le Sahel central, la région qui englobe : le Burkina Faso, le Mali et le Niger, la situation devient préoccupante. Les personnes souffrant d’insécurité alimentaire augmente régulièrement à mesure que la crise s’aggrave. Si elle persiste, l’inquiétude sera très forte pour les pays du SAHEL, une zone qui cumule les effets négatifs du changement climatique et l’insécurité. Selon une analyse du Club Sahel de l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques, le nombre de personnes en situation de crise alimentaire au Sahel est estimé à 11,4 millions de mars à mai 2020, comparé à 4,8 millions pour la même période en 2019, soit une différence de 6,6 millions de personnes. Ceci pourra engendrer des craintes réelles pour les pays du Sahel.

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Commentaires

commentaires

Business News

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *