Conférence de ADU : former des leaders sur la base de l’éthique

La nouvelle Université Africaine de Développement a organisé dans la nuit du Vendredi, 08 septembre 2017, une conférence sur le thème « l’Islam et la Corruption », animée par Cheik Ben Halima Abderraouf.

Le choix de ce thème s’inscrit selon le représentant de l’Université Mahamadou Hatchabi dans la ligne directrice des objectifs de ladite institution académique, qui est de former des futurs leaders sur la base de l’éthique.

Une heure durant, le conférencier a entretenu les participants sur les enjeux de la corruption en islam. Cheik Ben Halima Abderraouf a retracé l’historique des prophètes qui ont résisté et combattu avec acharnement la corruption. En effet, « un musulman est par essence combatif » dit-il, avant d’indiquer que « la nouvelle société ne peut se construire sans avoir combattu la corruption ».

Le conférencier, Cheik Ben Halima a saisi cette occasion pour porter à la connaissance des participants, quelques conseils et mécanismes, qui lui paraissent possibles, en vue d’éviter la corruption et/ou la combattre. Ces mécanismes sont entre autres : s’abstenir à toute forme de cadeaux dans le cadre de ses activités ; invocation permanente pour la protection contre ce fléau ; combattre la corruption à l’échelle individuelle et collective ; publier sur internet toutes les tentatives de corruption…

Des questions sur la probité morale, les effets de la corruption et le favoritisme dans le milieu scolaire ont fait l’objet des échanges entre le conférencier et les participants.
Le représentant de l’Université, Mahamadou Hatchabi, s’est félicité du bon déroulement de la conférence et la présence des parents d’élèves.

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *