Transformation de la patate douce en jus, une prouesse de MadeS group

Créée en 2014, par un ingénieur agronome, la Société MadeS Group relève le défi de transformer la patate douce en jus et en faire ainsi son activité principale génératrice des revenus.
Issu d’une famille modeste, Souleymane Djibo, le promoteur de MadeS Group a fait ses armes dans une Industrie de l’Agro-alimentaire en Guinée Equatoriale, puis des séjours dans la sous-région et dans une Société de la place avant de monter sa propre affaire.
Au cours de sa première année d’activités, Souleymane Djibo, aidé par sa femme, produisait tout au plus 12 casiers de jus par jour. Cette boisson à base de la patate douce est vendue à 2000fcfa la caisse de 12 bouteilles et 200Fcfa l’unité.

Trois ans plus tard, Souleymane désormais plus fort avec une équipe de 5 personnes, transforme ce tubercule en plusieurs autres variétés de jus. Sa capacité journalière de production passe à 70 casiers ou caisses, voire 100, en fonction de la demande.  «  Nous avons trois variétés de Jus, il y’a des jus pour les diabétiques, des cocktails mélangés au gingembre et des jus simples » précise-t-il.

 Ce tubercule cultivé au Niger, est transformé également dans cette société en Chips et en poudre pour les nourrissons.

Malgré les difficultés rencontrées tout au long de cette chaine de transformation jusqu’à la commercialisation de ces nouveaux produits, « Nous ambitionnons bientôt d’accroitre notre capacité de production, d’acquérir de nouvelles machines de transformation afin de produire à grande échelle pour satisfaire nos clients » a décliné le PDG de MadeS Group.

 Ainsi, durant ces 3 ans d’exercices, Souleymane Djibo a mis sur le marché nigérien, des jus bio de patate douce qui sont d’excellentes sources de vitamine A.

 Agé de 35 ans, cet ingénieur agronome a percé dans l’agro-industrie, malgré les nombreux obstacles qui se dressent sur son chemin. Il a réalisé sa passion d’enfance sans appui financier tout en acceptant de mettre entre parenthèses le confort.

Ainsi, Souleymane Djibo reste aujourd’hui le pionnier au Niger dans la production de ce jus fait à partir de la patate douce. Comme quoi, qui croit à son rêve, trouvera la force de le réaliser. 

Chegou LAOUEL (ICM)

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *