Prés d’Un Nigérien sur deux fait partie de la classe moyenne, selon l’INS

L’émergence de la classe moyenne  et la réduction  des inégalités au Niger au centre d’un  Café Statistique organisé jeudi  14 avril à Niamey par l’institut National de la statistique(INS).

 Dans le cadre de sa politique  de communication  l’INS a initié une rencontre régulière d’échange et  partage  entre les utilisateurs des données  statistiques et ses partenaires qui sont des  médias et organisations de la société civile. Comment s’approprier la question de l’émergence d’une classe moyenne  au Niger ? Pour répondre à cette question  l’INS a mené des études  dans l’objectif  est de caractériser cette classe moyenne  afin  de formuler  au gouvernement  des  recommandations de politique économique  allant dans le sens de réduire la pauvreté en favorisant le développement inclusif.

Des conclusions  de cette étude, il ressort que la classe moyenne  est la population qui se situe  entre deux seuils de dépense de consommation .La classe moyenne est définit comme la population qui vu entre les riches et les pauvres. Cependant l’importance numérique de cette classe moyenne est déterminée en fonction  des dépenses de consommation  à travers l’approche monétaire.

Selon les données de l’INS, au Niger la classe moyenne représente  44,9% de la population, en 2011. Celle-ci a un niveau de vie  lui permettant  d’effectuer  des dépenses allant  186 000 à 480 000 par tête et par an.  La classe la plus aisée représente 2,9% de la population. Ce résultat dénote l’extrême vulnérabilité de la plus part des ménages  de la classe moyenne  nigérienne et appelle à la  mise en place de politiques ciblées. Le gouvernement doit investir dans les secteurs sociaux de base pour résoudre ce problème.

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *