Niger : Suite à la COP 21, les financements pleuvent sur les PME

L’ambassade de France au Niger envisage de financer un projet de développement, d’après un communiqué reçu par la rédaction de Business Challenge.

La subvention accordée est plafonnée à 25 millions de FCFA (environ 38.000 €) dans le cadre de fonds d’appui aux sociétés civiles du sud (FASCS).Un appel à projet a été lancé par l’ambassade.

Suite à la 21ème conférence des Nations unies sur les changements climatiques, COP21, l’Ambassade de France au Niger finance un projet de développement. Ce troisième et dernier appel qui retiendra un seul projet, le FASCS quis’adresse aux jeunes PME nigériennes intervenant dans les secteurs de l’environnement et ou du développement durable, à l’échelle locale ou nationale. Ces projets doivent proposer des objectifs et des actions concrètes intégrant de manière complémentaire « la promotion de la jeunesse et  accès à l’emploi ».

Les thématiques choisies par les candidats doivent avoir un lien pertinent avec la COP21 notamment la responsabilité environnementale des entreprises, le financement de l’économie verte ; la lutte contre le réchauffement climatique, la mise au point de modèles économiques opérationnels permettant  l’utilisation d’énergies renouvelables, et le développement d’une agriculture respectueuse de l’environnement.

Cette subvention va représenter que 70 % du montant total du projet et les 30 % seront assurés par  la structure bénéficiaire ,des bailleurs de fonds ,  la population bénéficiaire ou même des établissements publics nigériens.

Le FASCS est destiné à promouvoir les actions de développement innovants de la société civile afin d’améliorer la bonne gouvernance au Niger.

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *