Le Ministre de finances devant les parlementaires : entre fermeté et volonté de persuasion

Le Ministre de finances, Massoudou Hassoumi était devant les parlementaires dans la journée du mercredi, 25 Octobre 2017 pour expliciter les motivations de la mobilisation des ressources internes, prévue dans le projet de loi des finances 2018.

Durant deux heures, dans une salle calme et somnolente, Massoudou Hassoumi a fait entendre aux élus du peuple que la situation en berne du marché de l’uranium, de l’insécurité grandissante et la survie de nos Institutions Publiques sont, entre autres les variables qui poussent le gouvernement à mobiliser davantage les ressources fiscales dormantes.

Il a ensuite expliqué dans un ton ferme et autoritaire que certains dispositifs qui, se trouvent dans le projet de lois de finances 2018 existaient déjà, et qu’ils ont subi juste des modifications pour « redistribuer » les ressources collectées au sein de la nation.

En évoquant les nouvelles mesures de lois de finances 2018 qui défraye la chronique, le Ministre de finances a appelé les parlementaires «à la prise de conscience face à la manipulation». En fait, le discours de Massoudou Hassoumi est ponctué de fermeté et de grande dose de volonté de convaincre les parlementaires du bien fondé des choix gouvernementaux.

Mais quelle que soit l’ambition du politique, tant que les mesures fiscales ne sont pas en adéquation avec les capacités réelles des contribuables, elles finiront par favoriser l’économie informelle.

Ainsi, la sortie du Ministre de finances n’a pas convaincu certains députés de l’opposition, mais elle a apporté des éclaircissements qui, vont dépassionner peut-être les discussions sur le Projet de Lois de finances 2018.

Auteur: Lawel CHEGOU (ICM)

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *