MIGAS : Un fleuron de l’industrie au Niger

Créée en 2003, MIGAS S.A est une société de droit nigérien basée à Arlit, dans la région d’Agadez. Cette société est née de la volonté de pallier le déficit de compétences locales qualifiées, en vue de répondre aux prestations de services des sociétés minières. Pour atteindre cet objectif, Sabo Gado Moctar, démissionne de son poste au sein de la Société des Mines de l’Aïr (SOMAIR), pour créer MIGAS, une entreprise de sous-traitance.

A ces débuts, MIGAS se limitait à l’installation et à la gestion du garage automobile de la SOMAIR. Ainsi, l’entreprise offre une prestation de qualité à des coûts raisonnables et au délai contractuel.

Pour répondre au besoin d’emballage métallique et au conditionnement des minerais des compagnies minières, la Société MIGAS a ouvert une filière à Maradi dénommée MIGAS Fût. « Le choix de cette région est dû, à la fois, à sa proximité avec le Nigéria et de son engouement commercial », a dit Hassane Sabo, Directeur Général de MIGAS S.A.

Avec 14 ans d’expérience, la Société MIGAS S.A a élargi son activité. Elle intervient dans la maintenance industrielle ; la tuyauterie ; les charpentes métalliques ; les montages ou démantèlement d’installation industrielle ; la maintenance automobile et la location de voitures. La fabrication de réservoirs métalliques, l’étude et le montage de projets sont d’autres cordes à son arc.

Aujourd’hui, la société MIGAS a créé plusieurs emplois, et contribue au développement industriel du Niger. Elle a su favoriser un environnement industriel qui profite à d’autres sociétés.

L’une des réalisations phare de MIGAS est le chantier en construction du 3ème plus grand dépôt d’hydrocarbure de la Société Nigérienne des produits pétroliers (SONIDEP), d’une capacité de 5050 m3 construit sur 9 hectares. Le contrat à une valeur de près de 12 milliards de FCFA.

La construction de la tribune officielle dans le cadre du projet Maradi koliya et un espace public dans la région de Maradi sont également des œuvres de la société MIGAS.

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *