L’Hôpital Général de Référence, un levier d’internalisation des ressources financières

« Le budget d’évacuation sanitaire est passé de 800 millions à 10 milliards de FCFA »

Le conseil des ministres du vendredi 16 Mars 2018 a entendu une communication du Ministère de la Santé Publique sur les activités de l’Hôpital Général de Référence érigé à Niamey.

Il ressort de cette communication que l’Hôpital Général de Référence dispose d’un personnel hautement qualifié et d’un plateau technique de pointe. Sa mise en service devra permettre de réduire de manière significative les coûts liés aux évacuations sanitaires à l’extérieur du Niger. A cet effet, tout dossier médical d’évacuation sanitaire doit être soumis à l’avis préalable de l’Hôpital Général de Référence qui indiquera la nécessité ou pas de faire recours aux hôpitaux à l’étranger.

Pour montrer le bon exemple, il a été décidé que désormais, les Ministres et les Députés ne feront l’objet d’évacuation aux frais de l’Etat que dans la mesure où les prestations concernées ne peuvent être fournies par l’Hôpital Général de Référence.

Le Ministre en charge de la Santé Publique, Illiassou Mainassara a apporté plus d’informations sur les coûts d’évacuations et l’opérationnalisation de certains services.

« Le Budget d’évacuation sanitaire est passé de 800 millions à 10 milliards de FCFA », a-t-il précisé, avant de rappeler que « certaines spécialités qui nécessitent des évacuations sont opérationnelles. De plus, toutes les maladies neurochirurgicales sont prises en charge ».

Inauguré en Août 2017, l’Hôpital Général de Référence va permettre au trésor de souffler et d’internaliser toutes ressources financières consacrées à l’évacuation sanitaire.

Chégou LAOUEL (ICM)

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *