Le Niger envoie en Turquie des stagiaires en électricité et en mécanique

La première vague de jeunes nigériens, bénéficiaires d’une bourse de formation de perfectionnement en Turquie, quitte ce mardi 9 mai 2017.

La première vague de jeunes nigériens, bénéficiaires d’une bourse de formation de perfectionnement en Turquie, quitte ce mardi 9 mai 2017.

Cette formation de perfectionnement est une suite logique dans le cadre de la coopération nigéro-turque dans son volet technique signé avec la chambre du commerce et d’industrie du Niger (CCIN). Elle se veut également une valeur ajoutée aux BTP nigériens.« Ces jeunes, une fois formés, deviendront des techniciens avérés qui vont répondre aux demandes de plus en plus ciblées et exigeantes en terme de qualité dans les domaines de la mécanique, de l’électricité (…)» s’est montré convaincu Dajah ABDOULAYE, premier vice-président de la chambre du commerce et d’industrie du Niger.

Cette formation entend rehausser le niveau de technicité des jeunes nigériens en mécanique et électricité. S’adressant aux boursiers, le premier vice-président de la CCIN, estime que cette formation, est loin d’être une occasion pour rentrer dans la clandestinité en territoire turc mais plutôt de revenir au bercail pour apporter une plus-value à l’économie nationale.

Les boursiers pour leur part, ont pris l’engagement,sur l’honneur, de ne pas prendre la clé des champs et de suivre « attentivement » la formation.« Cette formation est une opportunité pour nous et revêt une importance capitale pour nous(…) et je m’attends à une formation de qualité avec laquelle je compte apporter ma pierre à l’édifice. » a déclaré Ibrahim Hamid Ibrahim, porte-parole des bénéficiaires.

Cette formation de perfectionnement durera trois (3) mois.

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *