Inna Karanta, parmi les personnalités économiques de l’année 2016

Inna Karanta est une courtière en assurance, pas comme les autres. Elle aime prendre des risques et bousculer l’ordre établi. C’est ce qui explique que pour Business Challenge, Inna Karanta fascine et mérite d’être dans notre liste des personnalités qui ont marqué l’économie nationale en 2016.

En effet, au cours de l’année 2016, Inna Karanta s’est révélée à  travers une forme d’activisme novatrice. Avec quelques amis, elle crée sur Facebook un groupe citoyen engagé, dénommé «Nigérien Cyber-Citoyen-NCC». Ce mouvement qui compte aujourd‘hui plus de 12 milles membres sur Facebook, s’insurge contre l’insalubrité de la ville de Niamey et donne l’exemple en agissant concrètement pour contribuer à résoudre le problème de la gestion des déchets à Niamey.

Le caractère innovant de l’activisme d’Inna Karanta est qu’elle a pu mobiliser des acteurs économiques de divers horizons (entrepreneurs, acteurs de professions libérales-avocat-notaires-consultants, étudiants). Régulièrement, ces entrepreneurs et professionnels de divers horizons donnent la mesure de leur engagement citoyen en mobilisant leurs propres moyens (matériels et financiers) pour mener des opérations de salubrité dans plusieurs quartiers de Niamey.

Inna Karanta et le mouvement «Nigérien Cyber-Citoyen» ont été si influents qu’ils ont réussi à mettre le râteau dans les mains de plusieurs dignitaires de la République, dont le 1er ministre Brigi Rafini.

Au-delà cette prouesse, il nous semble que, l’activisme de Inna Karanta dans le domaine de l’assainissement contribue aussi à inspirer des jeunes qui découvrent que la gestion des déchets est un créneau économique porteur et qui y investissent en créant leur entreprise.

Ainsi, des jeunes entreprises innovantes comme Niger Bio Plast (spécialisée dans la collecte des déchets) ou Fortitude (spécialisée dans la valorisation des déchets) sont nées en 2016, en mettant probablement à profit l’éveil de conscience insufflé par le programme Niamey Nyala et le mouvement «Nigérien Cyber-Citoyen».

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *