Gestion des contentieux d’affaires : le Niger se dote d’un Centre d’Arbitrage et de Médiation

La médiation et l’arbitrage sont deux approches souples de gestion des contentieux à travers le recours à des voies alternatives, sans passer par la justice. La médiation et l’arbitrage reposent sur la conciliation et le règlement à l’amiable. De ce fait, elles permettent aux opérateurs économiques de gagner du temps et d’économiser de l’argent, à travers un traitement rapide et peu coûteux des contentieux.

Le mardi 10 Mars 2015 a été donc lancé à Niamey, pour trois (3) jours, l’atelier de validation des textes de base du Centre de médiation et d’arbitrage de Niamey. Cette initiative de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Artisanat du Niger a été lancée par le ministre du commerce et de la promotion du secteur.

Trois jours durant, du 10 au 12 mars 2015, l’atelier organisé par la Chambre de Commerce a mobilisé des acteurs venant d’horizons professionnels divers. À travers des présentations et des débats constructifs conduits par les experts recrutés pour faciliter le processus, les participants à l’atelier ont examiné et validé les textes de base (statuts, règlement intérieur…) devant permettre l’opérationnalisation du Centre de Médiation d’Arbitrage et de Niamey (CMAN).

Le Niger est l’un des derniers pays en Afrique de l’ouest à avoir opté pour la création d’un Centre de médiation et l’arbitrage pour gérer les contentieux d’affaires. Mais en dépit de ce retard, Chambre de Commerce, estime que notre pays a des fortes chances de réussir rapidement dans ce domaine, car la culture du règlement à l’amiable des différents est déjà bien ancrée dans la société nigérienne. Après tout, un arrangement vaut-certes toujours mieux qu’un bon procès.

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *