Le Fonds de Solidarité Africain (FSA)  enclenche une nouvelle dynamique

Les ministres des finances des Etats membres du Fonds de Solidarité Africaine (FSA) se sont réunis le 27 juillet 2017 à Dakar au Sénégal en Assemblée Générale. Les points inscrits à l’ordre du jour portaient entre autres sur l’évaluation et l’approbation des résultats escomptés du Fonds, le contrôle et la prise de décision relative à la gestion du fonds.

Au-delà des chiffres satisfaisants (7 milliards 500 millions de FCFA, concernant le capital, et 1 milliard 750 millions au titre de bonification), il a été décidé au cours de cette session de booster les perspectives de la nouvelle dynamique du FSA. Il s’agit entre autres du développement stratégique à moyen terme baptisé : Plan Expansion 2020. « Ce plan novateur portant sur la période 2016-2020 est constitué de trois (3) phases » a indiqué Birima Mangara, ministre sénégalais délégué en charge du budget dans le numéro 81 de Business Challenge.

La première phase passe par la mobilisation, gage d’une nouvelle dynamique. L’objectif est de renforcer et d’améliorer l’organisation. Cette phase comprend aussi la gouvernance, les ressources humaines et le processus opérationnel. Ensuite vient la seconde phase, dénommée phase de transformation couvrant la période 2017-2018. « Cette phase se focalisera sur la mobilisation des ressources financières et le développement de partenariats » a précisé Birima Mangara, toujours dans l’émission. Et la dernière phase, dite de développement qui est située dans la période 2019-2020.

La soumission des dossiers et rapports faisant offices des états financiers, et les résolutions prises lors de la session de Kigali en juin 2016, a été aussi étudiée au cours cette rencontre.

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *