FMI, satisfait des résultats macroéconomiques du Niger

Une mission des services du Fonds monétaire international (FMI) conduite par M. Christoph A. Klingen a séjourné à Niamey du 23 octobre au 6 novembre 2017, afin de mener des discussions sur la première revue du programme appuyé par la facilité élargie de crédit (FEC).

Les communiqués de presse de fin de mission de l’équipe des services du FMI indiquent que « Les résultats macroéconomiques du Niger sont globalement satisfaisants, en dépit des problèmes sécuritaires et de l’évolution défavorable des cours des matières premières, en particulier pour l’uranium. Bénéficiant d’une bonne campagne agricole et d’un rebond de la production pétrolière, le PIB réel a affiché une croissance de 5 % en 2016 et l’inflation est restée maîtrisée à 0,2 %. Le déficit des transactions courantes s’est sensiblement amélioré pour s’établir à moins de 16 % du PIB, grâce à l’achèvement de plusieurs projets d’investissement à forte intensité d’importations. Le PIB réel devrait s’accroître de 5,2 % en 2017, tiré principalement par la vigueur des secteurs des hydrocarbures et des services, et soutenu par une plus forte croissance du crédit. L’inflation resterait bien maîtrisée et le déficit des transactions courantes devrait vraisemblablement s’améliorer encore en 2017. La croissance se stabiliserait à 5,2 % en 2018, mais à moyen terme, les efforts de réforme du gouvernement devraient être récompensés par une accélération de la croissance. L’inflation serait maintenue en dessous du critère de convergence de l’UEMOA de 3 % et la position des réserves de change devrait commencer à se consolider à compter de 2017. »

Source : département de la communication du FMI

LAOUEL Chegou (ICM)

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *