Comment financer l’émergence économique dans l’espace francophone ?

A l’occasion de la Conférence du Forum Economique International des Amériques, qui vient de s’achever à Paris, le président de la République du Niger, Issoufou Mahamadou a prononcé un discours et est intervenu sur le financement de l’émergence économique dans l’espace francophone.

Pour le Président Issoufou, le financement de l’émergence dans l’espace francophone peut se faire par une combinaison d’au moins quatre sources : l’aide publique au développement ; les investissements directs étrangers ; les transferts financiers des diasporas et les ressources internes des Etats.

« Les pays francophones doivent surtout mettre l’accent sur la mobilisation de leurs ressources internes pour financer leur émergence, » a-t-il martelé, avant de revenir sur les réformes en cours au Niger, dans les régies financières.

Il a par la suite expliqué que les transferts de fonds opérés par les diasporas peuvent contribuer au financement de l’émergence des pays de l’espace francophone.
La Banque Mondiale a estimé, en 2016, à 575 milliards de dollars, le montant des transferts des différentes diasporas des pays à revenu élevé et en développement. Les transferts à destination de ces derniers sont estimés à 429 milliards de dollars dont 60 milliards pour l’Afrique, provenant d’environ 30 millions de ressortissants africains actifs dans le monde.

La diaspora peut être un puissant moteur de croissance économique. C’est pourquoi il faut encourager les transferts formels à travers notamment la baisse des coûts de transferts, des facilités d’investissement dans les pays d’origine, des banques capables de faire le pont entre les pays d’accueil et les pays d’origine.

Chegou LAOUEL (ICM)

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *