FINAGRI NIGER : inciter à l’accès au financement

«Financement de l’agriculture, Focus sur les jeunes entrepreneurs.» c’est le thème retenu pour la Foire sur le financement de l’agriculture (FINAGRI NIGER) ouverte ce mardi à l’hôtel Soluxe de Niamey. Pour cette 2ème édition qui court jusqu’à ce mercredi 18 mai. Véritable pays à vocation agricole, avec près de 86% de la population, le Niger en dépit de la performance du secteur agricole (50% de contribution au PIB, selon la Banque Mondiale) souffre toujours dans ce secteur. La faute est, selon les experts, due aux financements qui tardent à accompagner le pas dans le secteur.

Cette Foire sur le financement de l’agriculture s’inscrit dans la dynamique d’affermissement de la promotion de l’entreprenariat agricole. Ceci à travers l’appui et l’investissement du secteur financier, seul gage de l’émergence d’une économie nigérienne fortement ancrée sur le potentiel agricole, dont dispose le pays. A l’ouverture de cette foire sur de financement de l’agriculture, les organisateurs ont encore une fois rappelé que c’est «un cadre de promotion de l’agriculture comme un investissement visible pour les institutions financières, les programmes et projets de développement et jeunes entrepreneurs.» Après la visite des stands par les autorités dont le gouverneur – sortant – de Niamey, Hamidou Garba et le ministre délégué à l’élevage, Mohamed Boucha, la première journée du FINAGRI s’est poursuivie avec des rencontres d’affaires « B to B », « B to C ». Des séances au cours desquelles productions agricoles, institutions financières et porteurs de projets ont pu discuter dans l’optique d’améliorer les opportunités d’affaires et trouver des mécanismes pour faciliter l’accès au financement. La journée s’est achevée dans l’après-midi avec l’acte 1 de la conférence thématique sur le thème: Politique de l’Etat sur le financement de l’agriculture au Niger.

La 2ème édition de la foire sur le financement de l’agriculture (FINAGRI NIGER), organisée par le réseau AgriProFocus Niger, se termine avec deux (2) conférences thématiques et des rencontres «B to B» et «B to C».

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *