« J’appelle les jeunes à créer des entreprises formelles»

Entretien avec Maitre Ramatou Wankoye

Dans le cadre du programme de l’amélioration du climat des affaires,  un atelier de vulgarisation des reformes  sur la création d’entreprises a été organisé, à Niamey, par la maison de l’entreprise.

A l’occasion, Business challenge s’est entretenu avec le Notaire, Maitre Ramatou Wankoye qui prenait part à l’atelier. Maître Ramatou est membre de l’Ordre national des Notaires du Niger, présidente du 16éme congrès des Notaires d’Afrique et vice-présidente de la commission de Déontologie Notariale de l’union internationale du Notariat (UINL). Entretien….

1) Quel est l’intérêt de cet atelier de vulgarisation des reformes sur la création d’entreprise dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires ?

Cet atelier a pour objectif de vulgariser les textes adoptés par l’Etat du Niger dans le but d’améliorer le climat des affaires. Cela vise aussi à encourager les jeunes entrepreneurs Nigériens à rentrer dans le système formel afin de faire prospérer leurs activités. Donc son intérêt est significatif.

2) Comment peut-on élargir cette sensibilisation d’une manière générale ?

La Maison de l’Entreprise mise en place par l’Etat pour faciliter les formalités de création d’entreprises au Niger  est en train de mettre en place des antennes dans l’ensemble des régions du pays. Je suis sûr que cela permettra de poursuivre la vulgarisation des textes à  l’intérieur du pays.

3) Quel sera votre appel à l’endroit de ces jeunes, futurs entrepreneurs?

J’appelle tous les jeunes à créer des entreprises de façon formelle  parce que, c’est important et cela avancera l’économie du pays. Par ailleurs, beaucoup d’efforts sont consentis par le gouvernement, la Banque Mondiale et les structures qui accompagnent  le Niger dans le développement de l’entreprenariat. La Maison de l’Entreprise devrait également  aller vers  ces jeunes entrepreneurs pour une meilleure sensibilisation.

4) Comment développer une économie aussi fragile, celle du Niger? 

Il est clair que la Maison de l’Entreprise offre des facilités, en termes, de conseil pour la création d’entreprise. Nous avons beaucoup d’entreprises individuelles or,  le développement économique doit  reposer sur des sociétés, des grands ensembles -des entreprises formelles. Il faudrait que les entrepreneurs puissent mettre leurs connaissances et leurs moyens en commun pour créer des structures performantes qui peuvent aller à la conquête des marchés, même au-delà du territoire national. Notamment, le marché de la région africaine (L’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine), parce que l’entreprise individuelle a des limites. La constitution en société permet une croissance certaine.

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *