L’E-réputation, nouvel outil offert aux directeurs d’entreprises nigériennes

e-réputation

L’E-réputation ou la réputation électronique. C’est la nouvelle trouvaille des managers présentée au public dans le numéro 76 de l’émission Business Challenge. C’était dans la rubrique évènement portant sur la 3ème édition des Journées Nationales du Management sous le thème : « la rentabilité et l’irrationalité dans la gestion du risque en entreprise ».

Elément clé dans la gestion des ressources humaines et du recrutement dans son aspect communication, les directeurs d’entreprises ratent souvent en faisant-fi de son utilisation. Pour les profanes, l’e-réputation est la perception qu’ont les internautes d’une marque, des employés d’une entreprise ou de l’entreprise elle-même. Mais pour les spécialistes, « L’e-réputation management est la pratique qui consiste à gérer la réputation d’une entreprise ou marque sur Internet (…) L’e-réputation d’une entreprise ou d’une personne se forge plus ou moins durablement, selon plusieurs sources distinctes.» a déclaré Wahidi Rabiou Moustapha, directeur général de Mougani, au cours de l’émission. Ces sources par excellence les réseaux sociaux.

Dans son intervention, le patron de la première structure nigérienne spécialisée dans l’E-réputation explique que « sa gestion est une démarche très large et globale qui normalement doit être associée à la démarche qualité et à l’optimisation de la démarche client ». Dans la pratique, les prestations d’e-réputation dans le management requièrent généralement la maitrise de certaines plateformes. Celles-ci concernent la démarche de veille, de gestion et de détection des opinions et avis émis (par exemple sur une marque). Ces applications portent aussi sur la démarche d’analyse des contenus détectés (web listening – activité de veille, le plus souvent automatisée, opérée sur les réseaux sociaux- et social listening – démarche d’écoute permanente de « ce qui se dit » sur le web.

« La démarche de prévention et d’alerte vis à vis du client marque et entreprise etc… et une démarche d’influence pro-active et des actions défensives ou de réponses en cas de crise ou critiques sont les plus en vogue » a laissé entendre toujours au cours de l’émission, le « boss » de Mougani. Parlant de son expérience, Wahidi Rabiou Moustapha a fait ressortir une liste de plateforme les uns pour traquer « bad boys » qui sont des « commentaires négatifs, privés et publics sur le web concernant votre entreprises ou votre produit » comme Google Alerts et Sentésio, les autres pour avoir un résumé d’un article sur « un mot clé saisi sur internet partout dans le monde » explique-t-il avant de faire son coup de cœur à Mansion qui permet de surveiller l’e-réputation de sa personne ou de son entreprise. « Toutefois ce n’est pas gratuit, et c’est selon la plateforme choisie » a précisé Wahidi Rabiou Moustapha.

L’E-réputation se veut également un outil destiné aux postulants et demandeurs d’emploi pour ne pas « faire un mauvais choix » dans la recherche d’entreprise qui réussit.

Commentaires

commentaires

One thought on “L’E-réputation, nouvel outil offert aux directeurs d’entreprises nigériennes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *