CGAN : LEVIER pour aller de l’INFORMEL VERS LE FORMEL

Conformément aux textes qui le régissent, le centre de Gestion Agréé de Niamey (CGAN) est une association à but lucrative, visant à apporter une assistance technique à ses adhérents en comptabilité, gestion, information, et fiscalité.

Le CGAN travaille aussi à l’amélioration du climat de confiance entre les adhérents et leurs partenaires financiers  afin d’amener les opérateurs économiques du secteur informel vers le formel.

Selon, Rabiddine Najim, Directeur du CGAN, du faite du non tenue d’une comptabilité sincère, une entreprise peut-être informelle bien qu’il ait son Numéro d’Identification Fiscale (NIF) ou son Registre du Commerce et du Crédit Mobilier(RCCM). En fait, la faiblesse du contrôle ou l’impunité,  la concentration de services dans les grandes villes sont des causes supplémentaires qui renforcent le secteur informel. Cela occasionne comme conséquence le non accès aux services de financement (banque, bailleurs de fonds,…), l’incapacité de nos entreprises à être compétitives dans la sous-région, la création des emplois précaires  et en grande partie échappant au contrôle de l’administration fiscale.

Pour basculer de  l’informel vers le formel, le CGAN a mis en place plusieurs moyens  en vue d’inciter les entrepreneurs à adhérer au centre pour bénéficier de certaines prestations permettant d’assainir leur gestion, e d’élargir l’assiette fiscale. Parmi les avantages, on retient :

√ Une réduction de 50% sur le montant sur la taxe professionnelle due au titre de l’année d’adhésion et l’année suivante,

√ Une réduction de 25% sur le montant de l’impôt sur le bénéfice ou l’impôt minimum forfaitaire

La durée du délai de reprise, en cas de contrôle pour les adhérents du CGAN est limitée à 2 ans

Pour l’instant, le CGAN encadre seulement une centaine 100 entreprisesinstallées à Niamey. Un  nouveau centre est aussi mis en place à Maradi.

Rappelons que le centre de gestion agréé de Niamey est une structure de la chambre de commerce, en partenariat avec l’administration des impôts, et qui est financièrement soutenu par des partenaires internationaux, tels que, l’Union Européenne.

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *