Au Niger Des Progrès enregistrés dans la lutte contre la corruption

Le Niger occupe le 99ème rang sur 168 pays, selon le classement 2015 de Transparency International sur l’indice de perception de la corruption dans le monde. Sur le plan africain, le pays est 17ème sur 52 pays et 7ème sur les 15 pays de la CEDEAO, selon le rapport.

Ce progrès est un signal fort dans la lutte contre la corruption », a souligné la Haute autorité de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HALCIA) du Niger. Selon la HALCIA, ce résultat  est le fruit de l’amélioration du climat des affaires au niveau des entreprises, de la bonne gouvernance et du développement, depuis quelques années au Niger.

En 2014, le Niger occupait la 103ème place sur 176 pays, 106ème en 2013, 113ème en 2012 et 134ème en 2011.

L’indice de perception de la corruption est élaboré à partir de l’opinion d’experts sur la corruption dans le secteur public.

Les pays obtenant une note élevée disposent souvent d’une administration transparente permettant aux citoyens de demander des comptes à leurs responsables, indique Transparency International.

À l’inverse, une mauvaise note dénote un recours systématique à des pots-de-vin, l’absence de sanctions en cas de corruption et une inéquation entre les activités de l’administration et les besoins de la population.

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *