Atelier de validation de la feuille de route Doing Business 2019

Le Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé a organisé un atelier de validation des résultats Doing Business 2018 et la feuille de route Doing Business 2019. C’était dans la matinée du Mercredi 03 Janvier, au Palais des Congrès de Niamey.

En présence des Directeurs généraux des différentes structures et partenaires techniques et financiers, le Directeur de la promotion des investissements et de l’amélioration du climat des affaires, Diabiri Ali Samba a présenté la progression qu’a enregistrée le Niger dans le Rapport Doing Business 2018.

Pour la feuille de route Doing Business 2019, le Niger s’engagera à administrer davantage les réformes de 2017 non prises en compte dans Doing Business 2018, notamment de tous les neuf(9) indicateurs et les nouvelles réformes.

Ces indicateurs sont la Création d’Entreprise, le Permis de Construire, le Raccordement à l’électricité, le Transfert de Propriété, l’Obtention de Prêts, le Paiement des Impôts et Taxes, le Commerce Transfrontalier, l’Exécution des Contrats et le Règlement de l’Insolvabilité.

Pour chaque indicateur, les actions à mener, les activités à exécuter, les structures responsables et associées et les échéances sont définies dans la feuille de route Doing Business 2019.

Ainsi, par exemple, les structures responsables de l’indicateur Création d’Entreprise doivent faire, comme action, « la fusion complète de l’enregistrement des statuts de création d’entreprise à l’ensemble des formalités qui s’accomplissent au Niveau du Guichet Unique du Centre de Formalités des Entreprises(CFE). Pour cela, elles doivent prendre une mesure interdisant l’enregistrement des statuts de création d’entreprise dans les autres centres de Niamey, en dehors de la Maison de l’Entreprise, ensuite de vulgariser cette mesure » a affirmé Diabiri Ali, avant d’ajouter que « les nouvelles mesures réformes de cet indicateur, sont l’amélioration du fonctionnement du Guichet Unique du CFE et informatiser le processus de création d’entreprise au Guichet Unique au plus tard le 31 Mars 2018 ».

Après la présentation de cette feuille de route, les représentants des différents groupes thématiques se sont prononcés sur les difficultés de la mise en œuvre de certains indicateurs, sur le respect du délai de certaines réformes. Tandis que d’autres participants ont apportés des contributions, en vue d’harmoniser les réformes.

Auparavant, le Ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé a félicité les participants de leur disponibilité et a encouragé toute l’équipe qui œuvre pour l’amélioration du climat des affaires au Niger.

Chegou LAOUEL (ICM)

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *