8ème Assemblée Générale du FSA : encore des arriérés avec les Etats membres

Les ministres des finances des différents Etats membres du Fonds de Solidarité Africaine, FSA, se sont réunis en Assemblée Générale pour l’évaluation et l’approbation des résultats escomptés du Fonds. C’était le 27 juillet 2017 dans la capitale sénégalaise. Procéder au contrôle et à la prise de décision relative à la gestion de fonctionnement, et d’administration du fonds, est entre autres points inscrits à l’ordre du jour.

A cela s’ajoutent la soumission des dossiers et rapports faisant office des états financiers, et les résolutions maintenues lors de la session de Kigali (la 7ème tenue en Juin 2016) ont été les deux (2) points importants débattus. A cette session, il a également été question de l’engagement des Etats membres du FSA au titre de l’année 2017. Il se chiffre à 7 milliards 500 millions de FCFA, concernant le capital, et 1 milliard 750 millions au titre de bonification. Des chiffres dont se félicite Abdoulaye Dieng, président du Conseil d’Administration du FSA. « Au-delà des chiffres, ces résultats traduisent la nouvelle dynamique du FSA depuis ces deux (2) dernières années» a-t-il indiqué dans le numéro 81 de Business Challenge.

Dans le même numéro de l’émission, Birima Mangara, ministre sénégalais délégué en charge du budget, a fait le vœu de nettoyer l’ardoise de son pays d’ici octobre 2017. Avant d’inviter les autres ministres à faire de même. « Nous sommes redevables au FSA à la date d’aujourd’hui. Nous devons apurer le plus vite possible les engagements (…) et le Sénégal a le devoir de donner le bon exemple. Ainsi je m’engage à apurer totalement les impayés » a-t-il promis. Un acompte de « 500 millions a été déjà versés » a précisé Birima Mangara. Le Niger a également payé le même montant à titre d’acompte en Juillet dernier.

Le bilan du FSA au sortir de cette 8ème assemblée générale quoique satisfaisant face aux obstacles surmontés depuis 2015, les défis liés aux arriérés, à la dette de certains Etats membres restent de l’ordre de plus de 22 milliards de F CFA.

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *