4ème rapport annuel Goalkeepers : la COVID-19 a ralenti 20 ans de progrès dans l’atteinte des Objectifs de Développement Durable en Afrique

4ème rapport annuel Goalkeepers : la COVID-19 a ralenti 20 ans de progrès dans l’atteinte des Objectifs de Développement Durable en Afrique
Read Time:2 Minute, 7 Second

La pandémie liée à la maladie de coronavirus a porté un grand coup de frein dans la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations-Unies en Afrique. L’économie dans son ensemble le lourd tribut et les inégalités s’accentuent. Vingt (20) années de progrès mises en berne par la Covid-19. C’est ce qui ressort du quatrième rapport annuel Goalkeepers de la Fondation Bill et Melinda Gates, publié le 15 septembre dernier.

Le continent africain est frappé de plein fouet. En effet l’Afrique avait fait d’énormes progrès en termes de réduction de la pauvreté avec une diminution de 28 % du nombre de personnes vivant dans l’extrême pauvreté depuis 1990.

 « Ces progrès ont été stoppés de façon assez catastrophique (…) et en quelques mois, la maladie nous a pris ce qu’il nous a coûté des années » a indiqué Natalie Africa, Conseillère Principale au Directeur Afrique de la Fondation Gates. Elle estime que 13 millions d’Africains devraient passer sous le seuil de pauvreté dans le meilleur des cas, et 50 millions dans le pire.

L’économie en Afrique fortement dominée par le secteur informel a également reçu une addition salée. Et ceci dans tous les secteurs. Pour la Conseillère Principale, le confinement, le couvre-feu, la fermeture des marchés au pic de la pandémie en sont les causes. « Il n’y a pas eu d’échanges entre les pays pendant ces moments aussi et les voyages internationaux interdits» a-t-elle déclaré pour expliquer les impacts négatifs de la pandémie sur le commerce et le tourisme. Les femmes et d’autres groupes vulnérables souffrent de manière disproportionnée.

Malgré ces énormes contraintes, les pays africains innovent pour relever ce défi, et le monde a beaucoup à apprendre de la réponse apportée par le continent. De la mobilisation des ressources aux applications technologiques innovantes qui ont énormément limitées le risque de probation du virus. Au Sénégal, les scientifiques mettent au point des respirateurs artificiels de pointe à faible coût ; au Niger, la télémédecine a pris un envol sans précédent etc. « Pour les enfants, on a utilisé des différents moyens de communications et des applications pour donner des cours (…) des success stories à féliciter » a ajouté Natalie Africa avant de souligner qu’en Afrique de l’Ouest, des millions de personnes bénéficient de nouveaux transferts de fonds améliorés. Ceci dans l’esprit de relancer l’économie.

La Fondation Gates au travers de sa campagne Goalkeepers, poursuit l’accompagnement des autorités des pays en développement pour accélérer le progrès en matière de réalisation des Objectifs de Développement Durable.

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Commentaires

commentaires

Kayveen AKAMAH

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *