3ème rencontre des ministres africains du commerce

3ème rencontre des ministres africains du commerce
Read Time:2 Minute, 5 Second

Redynamiser le secteur

Les ministres du commerce de différents Etats Africains étaient en réunion du jeudi 15 au 17 juin 2017 dans la capitale nigérienne pour plancher sur la dynamisation du commerce intra-africain et l’industrialisation du continent. Outre ces deux (2) secteurs, le développement des investissements en Afrique a été au centre des discussions des experts du commerce, rapporte le quotidien gouvernemental Le sahel.

A cette rencontre, la 3è du genre, le soutien de la commission de l’Union Africaine au projet de la Zone de Libre-Echange Continental (ZLEC) a été réitéré. Ceci à travers un programme de prospection avec en toile de fond, un texte juridique devant régir les négociations et des annexes établissant la ZLEC. Un projet d’envergure continentale destiné à encourager l’Afrique et à lui donner des opportunités pour accorder une vie meilleure aux africains.

La création de la Zone de Libre Echange Continentale(ZLEC) à pour objectif, l’atteinte des objectifs majeurs du Traité d’Abuja de 1991 instituant la Communauté Economique Africaine. La mission assignée à ce cadre en discussion depuis 2015, est de promouvoir le développement économique, social et culturel ainsi que l’intégration des économies africaines en vue d’accroître l’autosuffisance économique.

C’est pourquoi dans son intervention, Issoufou Mahamadou, le président nigérien qui a en charge la facilitation de cette démarche, a exhorté à « investir davantage sur nos propres priorités, sur notre propre marché, et de sortir nos économies de l’extraversion qui les a trop longtemps caractérisées. » Le commerce intra africain représente 13% des échanges globaux du contient, fautes de filières industrielles, selon l’Organisation Mondiale du Commerce, estimant la part des exportations de l’Afrique vers ses propres marchés à 17,7% du total en 2014 contre 36% vers l’Europe et 23% vers l’Asie.

La Zone devrait regrouper 26 pays Membres du Marché commun d’Afrique australe et orientale (COMESA), de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) et de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC). Ces trois communautés économiques régionales représentent un peu plus de 625 millions de consommateurs avec un Produit intérieur brut (PIB) de l’ordre de 1 200 milliards USD.

Par ailleurs, cette cérémonie a également passé en revue le résumé des résultats escomptés des précédentes réunions sur le forum de négociation. En cinq(5) points, ce résumé comportant l’implication des négociateurs et experts dans ces activités, est assorti d’un satisfecit d’Albert Muchanga, commissaire chargé et de l’industrie à la Commission de l’UA.

Source Image : Financial Afrik

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Commentaires

commentaires

Kayveen AKAMAH

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *